REVUE IRIS N°40/2020

Iris n° 40/ 2020
L’installation artistique : une expérience de soi dans l’espace et le temps

Sous la direction de Fleur Vigneron

Comment l’art de l’installation révèle-t-il notre manière « d’être au monde » ? Cette question au cœur de la publication est abordée par le moyen des concepts de la phénoménologie mais aussi l’expérience même du visiteur, décrite dans le détail des sensations, impressions, déplacements, doutes produits par l’œuvre lors de sa déambulation.

Présentation

L’art de l’installation a plus de cinquante ans. Il a modifié notre rapport à l’art en sollicitant le corps tout entier, en démontrant sa sensibilité à l’espace, à l’environnement, aux êtres vivants avec lesquels il est en constante interaction. Cette publication, issue de journées d’études organisées par l’équipe interuniversitaire Langarts en 2017, analyse cette modification de la perception induite par les installations à travers des approches théoriques et des œuvres devenues classiques ou emblématiques, de Carl Andre, Dan Graham, Jean-Michel Sanejouand, Philippe Parréno, ainsi que l’influence de cette forme d’art sur la musique. Elle examine également sa réception en Asie, révélant où elle entre en résonance avec les représentations et pratiques asiatiques anciennes, souvent associées au spirituel.
L’articulation corps/espace/imaginaire est le point commun des différentes installations. Ces installations révèlent le chiasme entre le corps individuel et l’espace extérieur dans la représentation intérieure de l’expérience. Les textes témoignent du processus par lequel le voyage physique du corps du spectateur dans un espace matériel – parfois invisible – et ses composantes structurelles se déroulent dans le temps, comme une succession de micro-expériences.
Cette publication ajoute à la littérature existante un niveau d’analyse théorique, expérientielle et transculturelle qui la rend pertinente pour des domaines connexes tels que la philosophie, la psychologie, les études sociales, les études asiatiques. Elle a pour ambition de favoriser la prise de conscience de la rencontre active qui caractérise toute expérience de vie.

Fleur Vigneron, Éditorial

Philippe Walter, Hommage à Patrick Pajon (1955-2020)

Mythodologies. — Installations : approche théorique et représentations symboliques de soi

Sous la direction de Christine Vial-Kayser, Sylvie Coëllier et Patrick Otto

Sylvie Coëllier, L’installation : retour sur une histoire du terme, de ses modes d’apparition et de ses significations

Fabrice Métais, Faire l’expérience de l’autre : intersubjectivité, altérité et installation artistique

Frédéric Herbin, Les Organisations d’espaces de Jean-Michel Sanejouand ou l’installation in situ comme expérience du lieu

Marie-Laure Delaporte, Des installations proprioceptives de Dan Graham aux promenades « post-cinématographiques » de Jesper Just

Hiroshi Uemura, L’Art in situ ou le site comme art : un mode de réception japonaise de l’art contemporain

Jacques Amblard, Installations « musicales » (surtout après 2000) : des œuvres limites

Topiques. — Installations : diverses expériences de l’espace et de la méditation

Sous la direction de Christine Vial-Kayser, Sylvie Coëllier et Patrick Otto

Jérôme Dussuchalle, Approche de la sculpture de Carl Andre au regard d’une phénoménologie de l’espace et du lieu

Pascale Saarbach, Ann Hamilton : les conditions de l’attention

Charlotte Serrus, Des proximités rétives : Kandors

Hyeon-Suk Kim, Le sens du vide dans l’art de l’installation de Yasuaki Onishi

Hye-Jun Park, L’espace méditatif dans l’installation sonore de Kichul Kim

Jacline Moriceau, L’ikebana comme installation chez Sôfû Teshigahara et Hiroshi Teshigahara

Facettes

Gerald Unterberger, L’Arbre du Bœuf

Kôji Watanabe, Le chat dans Kokon chomon-jû

Comptes rendus

Laurence Doucet, Karin Ueltschi, Mythologie des boiteux et du pied fabuleux – Œdipe, Jacob, Mélusine et Cie

Brigitte Charnier, Jean-Charles Berthet, Merlin le fou. Essai d’archéologie et d’anthropologie

Philippe Walter, Valéry Raydon, Le Cortège du Graal. Du mythe celtique au roman arthurien

Jean-Charles Berthet, Françoise Clier-Colombani et Martine Genevois (éds), Patrimoine légendaire et culture populaire : le gai savoir de Claude Gaignebet



Citer ce billet
Nicolas Schunadel (2021, 19 février). REVUE IRIS N°40/2020. Association des Amis du CRI. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/agyh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.